Air Canada sortira-il de son coma ?

Est-ce que nos transporteurs imiteront British Airways ?
Oui, il existe des stratégies de décollage et d’atterrissage qui permettent d’amenuiser le bruit produit par les avions au-dessus des quartiers résidentiels. Le 21 mai dernier, dans un article de l’Agence France-Presse diffusé sur Cyberpresse, on rapportait que la compagnie aérienne British Airways expérimentait des modifications à ses procédures de décollage et d’atterrissage à l’aéroport de Londres-Heathrow afin de réduire de 15 % d’ici 2018 le bruit produit par sa flotte. Elle procède à des teste sur l’Airbus A 380.
Jusqu’ici ces tests ont permis de constater une baisse de cinq (5) décibels du bruit produit par ses vols.
Qu’attend Air Canada pour imiter British Airways et se comporter comme un bon citoyen corporatif ?
Nous vous invitons à lire l’article en question en cliquant sur le lien suivant : http://affaires.lapresse.ca/economie/transports/201505/21/01-4871437-british-airways-innove-pour-reduire-le-bruit-des-avions.php
Vous trouverez sûrement ironique le commentaire d’un des responsables des ventes d’Airbus qui rappelle que dans les années 60, lorsqu’un avion décollait d’Heathrow, « nous devions nous arrêter de parler dans le jardin ».
À Montréal où c’est toujours le cas, nous sommes bien 50 ans en retard…

Un commentaire

  • Sylvie Beauvais

    Depuis qu’on a reçu d’augmentation des vols au-dessus de nos têtes pour 5 mois, afin de permettre la réfection de pistes (fin mai à octobre), c’est infernal plus que jamais. Ce matin 2 juin, un vol à 5 heures……..

    2015-06-02 - at 17:28 Répondre

Donner une réponse