Après Thomas Mulcair, Les Pollués de Montréal-Trudeau ont rencontré Mario Beaulieu aujourd’hui

Montréal, 29 avril 2015 – Une délégation du comité de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau a rencontré cet après-midi midi le chef bloquiste Mario Beaulieu pour le sensibiliser à la très forte pollution sonore aérienne dont une large frange de la population montréalaise est soumise depuis quelques années en raison des changements apportés à la gestion du trafic aérien par NAV Canada et du laxisme d’Aéroports de Montréal (ADM) et de Transports Canada à intervenir. Le 17 avril dernier, une rencontre similaire avait été orchestrée avec le chef néo-démocrate Thomas Mulcair.

Rencontre avec Mario Beaulieu

Rencontre avec Mario Beaulieu

La rencontre d’aujourd’hui a permis à des représentants des arrondissements de Villeray-Saint-Michel-Parc Extension et d’Ahuntsic-Cartierville d’informer monsieur Beaulieu qu’ils subissaient une importante baisse de leur qualité de vie causée par le passage à très basse altitude des aéronefs décollant et atterrissant à l’aéroport Montréal-Trudeau et par l’augmentation considérable des vols de nuit.
Ils ont aussi signalé l’absence complète d’écoute dont ils sont l’objet de la part d’ADM qui nie que des changements aux trajectoires des aéronefs soient survenus au fil des dernières années et qui va même jusqu’à affirmer qu’il n’y a jamais eu de couvre-feu d’établi dans la foulée du transfert des vols internationaux de Mirabel à Dorval en 1998.
Ils ont aussi relaté à monsieur Beaulieu que le conseil municipal de Mont-Royal, à l’instar du conseil d’arrondissement de Villeray, deux mois plus tôt, a adopté lundi dernier (27 avril) une résolution pour réclamer un couvre-feu à l’aéroport Montréal-Trudeau ainsi que des mesures d’atténuation de bruit durant le jour et un siège au comité consultation sur le climat sonore d’Aéroports de Montréal (ADM).

Justin Trudeau
Les Pollués de Montréal-Trudeau attendent maintenant un signe de Justin Trudeau, chef du Parti Libéral, afin de rencontrer celui qui est député d’une circonscription (Papineau) durement affectée par la pollution sonore des aéronefs.
Ultérieurement, ils aimeraient aussi s’entretenir avec Denis Lebel, lieutenant du Parti Conservateur au Québec.
« La campagne électorale qui se dessine sur la scène fédérale est un moment propice pour discuter de la gestion de l’aéroport Montréal-Trudeau, a souligné Antoine Bécotte, président des Pollués de Montréal-Trudeau. Ce dossier relève de Transports Canada et cet organisme se doit aujourd’hui d’intervenir pour forcer ADM à respecter les citoyens de Montréal dont la qualité de vie se détériore en raison de sa mauvaise gestion environnementale.

À propos des Pollués de Montréal-Trudeau
Groupe de citoyens du Nord de Montréal incorporé comme organisme sans but lucratif à l’été 2013, Les Pollués de Montréal-Trudeau réclament principalement une révision des stratégies d’atterrissage et de décollage à l’aéroport Montréal-Trudeau de façon à rehausser les niveaux d’altitude des aéronefs qui survolent l’île de Montréal et l’application d’un couvre-feu strict entre 23 h et 7 h. Plus d’information au www.lpdmt.org

Donner une réponse