Election municipale 2017

Nous avons posé les trois questions suivantes aux principaux partis qui présentent des candidats à l’élection du 5 novembre :

  1. Appuyez-vous l’implantation d’un couvre-feu intégral de 23 h à 7 h à l’aéroport Montréal-Trudeau, afin d’assurer à des milliers de Montréalais des nuits de sommeil normales et reposantes?
  2. Est-ce que vous vous engagez à implanter d’ici la fin de 2018, un réseau de stations de mesure destinées à mesurer le niveau sonore de bruit lors du passage des avions et d’autres sources mobiles, s’inspirant ainsi du réseau de stations de mesure de la qualité de l’air, qui existe depuis les années 1970?
  3. Quelle est votre vision stratégique relativement au projet de vente des aéroports internationaux canadiens dont Montréal-Trudeau fait partie?

Vous trouverez les réponses de Coalition Montréal et de Projet Montréal en cliquant sur les options du menu « Élection municipale 2017. » ou en cliquant sur le texte des questions présentées précédemment.

Nous n’avons pas reçu de réponses d’Équipe Coderre, mais Monsieur Hadrien Parizeau, candidat au poste de conseiller de ville dans le district électoral de Saint-Sulpice nous a indiqué qu’il comptait s’occuper du dossier aéroportuaire s’il était élu.

Par souci d’équité, nous avons fouillé les médias pour tenter de découvrir quelle était la position de leurs candidats qui se présente dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Monsieur Harout Chitilian, candidat à la mairie de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, a fait la déclaration suivante au sujet d’un couvre-feu dans l’édition du 16 octobre du Journal Métro.

« Nous avons souvent soulevé cette question (NDLR Celle du couvre-feu) moi-même et d’autres élus. La gestion de l’aéroport doit se faire de manière plus proactive et transparente. L’aéroport est un acteur important du développement économique et international de notre ville. Il faut étudier d’autres options pour faciliter la cohabitation avec les citoyens quitte à abolir les vols de nuit. »

Madame Lorraine Pagé, candidate au poste de conseillère de ville dans le district Sault-au-Récollet, a fait la déclaration suivante dans l’édition du 16 octobre du Journaldesvoisins.com (NDLR Voir Élections municipales au bas de la page)

« Le gestionnaire, Aéroports de Montréal (ADM), doit faire comme bien d’autres organismes et libérer ses données (NDLR Le concept de “données ouvertes” s’inscrit dans une tendance privilégiant l’information publique). On aurait alors les faits. Car jusqu’ici, ADM a fait preuve d’opacité. (…) La création d’un Observatoire (engagement de Projet Montréal) ne réglerait pas le problème » a-t-elle indiqué. »

Nos Coordonnées

info@lpdmt.org
Antoine Bécotte - 514.237.5331
12260 rue Desenclaves Montréal (Québec) H3M2W3 Canada