Étude scientifique sur les impacts du bruit des avions sur la santé humaine : Les Pollués de Montréal-Trudeau invitent tous les députés de l’île de Montréal à appuyer cette demande

Montréal, le 7 mars 2018. Le comité de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau adresse une demande d’appui à tous les députés de l’Assemblée nationale de l’île de Montréal. Cette demande vise la réalisation par la Direction de la santé publique de Montréal (DSPM), d’une étude épidémiologique sur les impacts sanitaires des vols à basse altitude dans le ciel de Montréal.
Le mois dernier, plus de 70 citoyens adressaient une lettre de demande en ce sens au directeur de la DSPM, le Docteur Richard Massé. Tel que mentionné par le président de ce comité de citoyens monsieur Pierre Lachapelle, dans la lettre adressée à chacun des députés de l’île : « Afin de tenir une discussion fondée sur des faits, face à un problème qui touche la santé publique, il faut s’appuyer sur la science. C’est pourquoi nous vous demandons de manifester votre appui, afin que la DSPM réalise cette année une étude épidémiologique, relative aux impacts des pollutions générées par les avions sur la santé des Montréalais. »
Convaincus de l’importance d’une telle étude et du problème à examiner, les Pollués adressent aussi leur demande à Madame Lucie Charlebois, ministre de la Santé publique, à Monsieur Gaétan Barrette, ministre de la Santé et à Monsieur Philippe Couillard, Premier ministre.
«Nous voulons nous assurer que ces ministres et le premier ministre, lors de leurs visites sur l’île de Montréal, ne tombent pas des nues, en apprenant l’existence de la pollution par le bruit et de la pollution de l’air, causées par les mouvements aériens à l’aéroport Montréal-Trudeau.» tel que le précise monsieur Lachapelle.
Pour être bien clair sur la nature de l’étude demandée, voici ce que nous pouvons dire du terme «épidémiologie». Le terme vient du grec epi-demos : «sur le peuple», «frappant tout le peuple». Plus précisément : « L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de populations. Il s’agit d’une discipline qui se rapporte à la répartition, à la fréquence et à la gravité des états de maladie.»

Donner une réponse