Les Pollués de Montréal-Trudeau engagent une action collective pour lutter contre le bruit excessif des avions au-dessus de Montréal.

Déclaration du Dr Pierre Duquette – Chercheur régulier, professeur titulaire au département   neurosciences à l’université de Montréal et neurologue au CHUM

Montréal, le 22 septembre 2016. Présent à cette conférence de presse, le neurologue Pierre Duquette lance un véritable SOS aux autorités publiques pour que cessent ces survols à basse altitude.

« Ça ne peut pas continuer de la sorte. C’est une véritable intrusion sonore, jour après jour dans la vie des gens, qui voient ainsi leur quotidien perturbé. Ils n’ont pas à subir cela », clame celui qui est directeur de la clinique de sclérose en plaques de l’Hôpital Notre-Dame et professeur titulaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Le Dr Duquette a lui-même vécu sous le ballet sonore des aéronefs dans le district Saint-Sulpice plusieurs mois avant de se résigner à déménager pour préserver sa qualité de vie.

Il a exhorté la Direction de la santé publique (DSP) de Montréal à réaliser au plus vite une étude épidémiologique couvrant les territoires quadrillés par le recours collectif.

2 Commentaires

  • Geneviève Gauthier

    23 juillet 2017
    Je viens d »entendre passer au dessus de ma tête près de 10 avions de ligne en une demie heure. C’est totalement invivable de souper sur ma terrasse et me voir ainsi polluée de substances cancérigènes.

    2017-07-23 - at 20:37 Répondre
    • Francine Lauzon

      Bonjour madame Gauthier,

      Nous vous avons inscrit à notre infolettre afin que vous puissiez suivre nos actions. Les élections municipales arrivent à grand pas. C’est une bonne occasion pour les citoyens de poser des questions aux candidats qui se présenteront lors de leur porte-à-porte ou lors de rencontres avec les citoyens. Parlez de nous à vos voisins. Beaucoup de citoyens ignorent encore notre existence malgré tous nos efforts.

      Soyez assurée que nous comprenons votre situation et que nous continuons notre travail afin que le climat sonore s’améliore.

      2017-07-24 - at 09:03 Répondre

Donner une réponse