Nouvelles actions devant les tribunaux contre les nuisances aéroportuaires: Les Pollués de Montréal-Trudeau amorcent une nouvelle étape

Montréal, le 16 janvier 2019.  Les Pollués de Montréal-Trudeau (LPDMT) annoncent aujourd’hui qu’ils mandatent Me Gérard Samet, du cabinet Azran et Associés avocats Inc., afin d’engager les actions judiciaires suivantes: Une demande en jugement déclaratoire portant sur les obligations d’Aéroports de Montréal (ADM) à l’égard :

1- du couvre-feu de l’activité aéronautique nocturne, ainsi que sur les conditions d’application de leurs propres règles d’exemptions : pour l’atterrissage des avions entre 1h et 7h du matin et des décollages entre minuit et 7h du matin (En théorie, et selon ces règles de leur régie interne, les exemptions ne devraient être accordées que pour les urgences médicales, les retards hors du contrôle du transporteur et lors de mauvaises conditions météorologiques, alors que la pratique semble beaucoup plus large) ;

2- du respect des principes du développement durable par la consultation publique des parties prenantes que sont les riverains concernés par le projet de nouvelle aérogare à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, c’est-à-dire son agrandissement, sa rénovation de 4,5 G $ et l’augmentation de trafic aérien attendu, tel qu’annoncé par Aéroports de Montréal le 30 avril 2018. Une nouvelle demande en action collective :

3- Fondée sur le dernier rapport de l’Université McGill consacré à la pollution de l’air par les nanoparticules d’origine aéroportuaire, dans un large périmètre autour du site de l’Aéroport Montréal-Trudeau.

L’action collective sur le bruit exclut la question du couvre-feu

Le 5 avril 2018, l’honorable Chantal Tremblay a donné l’autorisation de procéder à un recours collectif, qui vise les autorités aéroportuaires relativement au bruit insupportable des avions. « Cette autorisation exclut la question du couvre-feu, un élément qui est au cœur de notre action depuis 2013. Les citoyens exaspérés nous le disent: ils veulent pouvoir dormir la nuit, et bénéficier ainsi d’un repos quotidien essentiel à leur santé. L’objectif des citoyens demeure un couvre-feu 23-7. », déclare Pierre Lachapelle.

Le projet d’agrandissement et de rénovation de 4,5 G $

Monsieur Lachapelle déclare : « L’annonce d’Aéroports de Montréal (ADM) de construire une nouvelle aérogare à Dorval, qui viendrait ajouter 15 portes pour la réception des avions, nous mène droit dans le mur en ce qui concerne un autre élément central de notre action, soit l’amélioration substantielle du climat sonore dans le ciel de Montréal.»

La pollution de l’air produite par les avions préoccupe les citoyens

Depuis la fondation des Pollués les sympathisants ont régulièrement soulevé ce problème. La publication récente d’une étude de caractérisation chimique par l’Université McGill, sur la présence de nanoparticules en forte concentration à Montréal-Trudeau, incite les Pollués à soumettre cette question aux tribunaux.

Leave a Reply