Stations de mesure du bruit

Est-ce que vous vous engagez à implanter d’ici la fin de 2018, un réseau de stations de mesure destinées à mesurer le niveau sonore de bruit lors du passage des avions et d’autres sources mobiles, s’inspirant ainsi du réseau de stations de mesure de la qualité de l’air, qui existe depuis les années 1970?

Coalition Montréal

Voici la réponse que nous a fait parvenir Monsieur Pierre Lachapelle, candidat au poste de conseiller de ville dans le district d’Ahuntsic. Il faut noter que Coalition Montréal laisse une large part à l’autonomie de ces candidats, dont le mandat fondamental est d’amener sur la place publique l’opinion des électeurs vers le haut. Cette réponse est donc celle du candidat et non la position officielle du parti.

« Je vais réclamer du Service de l’environnement de la Ville de Montréal, l’implantation d’un réseau de stations de mesure du bruit, et particulièrement des stations de mesure dédiées spécifiquement au bruit des avions. Et je vous informe que la première occasion sera probablement dès novembre et décembre 2017, lors de l’étude des budgets des services pour 2018. Tout dépendant des délais demandés par les fonctionnaires pour s’organiser et s’équiper, je ferai des pressions pour que l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville installe une station à l’endroit approprié dans notre quartier, pour mesurer le bruit des avions. Toutes les données devront être publiées en temps réel, disponibles au grand public et faire l’objet d’un rapport annuel et des suivis appropriés par les scientifiques de la Ville de Montréal et des autorités sanitaires telle que la DSP. »

Équipe Coderre

Nous n’avons pas reçu de réponse d’Équipe Coderre.

Projet Montréal

Voici la réponse que nous a fait parvenir Madame Émilie Thuillier, candidate à la mairie de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

« Projet Montréal a réclamé, en juin 2016, la mise sur pied d’un observatoire du bruit afin de cartographier les endroits les plus bruyants de la ville et de permettre aux autorités municipales de mieux cibler les sources de bruit problématiques pour les gens. L’administration Coderre a rejeté notre demande. Le 23 août dernier, Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal, s’est engagée à mettre en place un observatoire du bruit dès son élection. Cet observatoire nécessitera évidemment des stations de mesures sous les corridors aériens. Projet Montréal a aussi proposé que les bureaux de cet observatoire soient situés dans Ahuntsic-Cartierville. »

 

Nos Coordonnées

info@lpdmt.org
Antoine Bécotte - 514.237.5331
12260 rue Desenclaves Montréal (Québec) H3M2W3 Canada